Inspiration du week-end en domotique

Voici quelques liens vers des articles pour donner des inspirations dans la réalisation de scénarios de domotique.

La surveillance des équipements c’est l’un des points faibles de Jeedom qui n’informe pas si un capteur est « hors ligne ». Voilà une méthode utile et pas trop complexe pour faire remonter l’info. Attention, cela nécessite au préalable un plugin de messagerie configuré.

Quand on est dans la cuisine et qu’on a besoin d’aller à la réserve, c’est souvent qu’on a quelque chose dans les mains… Et ouvrir une porte, ça devient compliqué. Heureusement, Sarakha63 à la solution une porte « magique » et totalement intégrée dans la cuisine. 

Les Yeelights sont des lampes Wi-Fi très bien pensé, pas cher, fiable et pratique. On peut les utiliser assez facilement dans Jeedom… Mais comment faire appel aux scènes Yeelight sans les recréer « à la main » ? Via le plugin IFTTT. Pas forcément simple… mais pratique.

Avoir un aquarium, c’est bien, ça fait jolie, mais cela nécessite une surveillance accrue pour détecter les problèmes de l’eau (température, trop haute, trop baisse, ph, etc.). Et si la domotique venait nous aider? C’est le principe de Reef-pi, avec un ensemble de tutoriaux.

Bon week-end à tous!

Proxifié octoprint derriere un serveur apache

Suite à l’ajout d’une webcam sur notre octoprint, très vite nous avons voulu pouvoir contrôler à distance le résultat du travail. Sauf que… on a déjà un serveur web tournant sur une autre machine.

Deux méthodes sont alors possibles : soit rediriger l’accès via un autre port En utilisant des redirections dans la box internet via, par exemple 8080 => <adresse ip host octoprint:80>

Mais pas idéal quand on a un nom de domaine, et puis on oublie assez vite le numéro de port… Donc, je me suis basé sur le tutorial suivant, dans la version adapté à Apache.

https://discourse.octoprint.org/t/reverse-proxy-configuration-examples/1107

Mais… l’exemple indiqué ne fonctionne pas si apache est installé sur un autre poste que le raspberry pi.

Voici une version corrigée :

<Location /octoprint/>
ProxyPass http://<adresse ip host octoprint>/
ProxyPassReverse http://<adresse ip host octoprint>//
RequestHeader set X-SCRIPT-NAME /octoprint/
RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP:UPGRADE} ^WebSocket$ [NC]
RewriteCond %{HTTP:CONNECTION} Upgrade$ [NC]
RewriteRule .* ws://<adresse ip host octoprint>/:80%{REQUEST_URI} [P]
</Location>

Octoprint et webcam 1080p HD Papalook PA452

une bête webcam

Pour ceux qui ne connaissent pas le logiciel octoprint, il s’agit d’une distribution pour raspberry-pi permettant la surveillance des impressions 3D via USB ou autre. C’est très pratique pour vérifier que tout va bien.

Couplé à un logiciel type jeedom, nous l’utilisons pour nous transmettre le status des impressions et ainsi couper l’imprimante 3D si un souci est détecté.

En bonus non négligeable il est également possible de rajouter une webcam pour réaliser des vidéos, voir le résultat de l’impression etc.

Continuer la lecture de « Octoprint et webcam 1080p HD Papalook PA452 »

Jeedom et Xiaomi MiRobot Vacum

L’ajout dans Jeedom du Xiaomi MiRobot Vacum (v1 ou v2) nécessite un token à récupérer dans l’application Mi Home.

http://domo-attitude.fr/domoticz-guide-dutilisation-robot-aspirateur-xiaomi/

  • Quelques forums sur le sujet :

Seul souci : les dernières versions de Mi Home sur Android ne stockent plus ce token. Les méthodes consistent donc à prendre une ancienne version de Mi Home ou à utiliser une sauvegarde d’un … iPhone.

Voir ici pour la méthode 

https://www.home-assistant.io/components/vacuum.xiaomi_miio/#ios

En français, voici les étapes :

Prérequis :

  • avoir le robot configuré et relié à l’application Mi-Home.
  • avoir Mi-Home d’installé sur l’iPhone
  • avoir ITunes d’installé
  • avoir installé le logiciel  iBackup Viewer
  • avoir installé DB Browser for SQLite.

Etapes :

  1. Démarrer iTunes et lancer une sauvegarde non chiffré de l’iPhone
  2. Démarrer iBackup Viewer et charger la sauvegarde
  3. Démarrer le module « Raw Data »
  4. Naviguer jusqu’à com.xiaomi.mihome
  5. Rechercher un fichier du type 123456789_mihome.sqlite
  6. Sauvegarder le fichier dans vos documents
  7. Ouvrir DB Browser et charger le fichier précédent
  8. Cliquer sur « Execute SQL »
  9. Entrer et exécuter la requêle SQL suivante:
SELECT ZTOKEN FROM ZDEVICE WHERE ZMODEL LIKE "%vacuum%"

Normalement, une clé hexa de 32 bits de longueur va s’afficher. Faites un copier. Mais si vous avez pas de chance, votre ZToken fera 96 caractères. Il faut alors la déchiffrer pour obtenir 32 caractères

Dans un terminal, exécuter la commande suivante

echo '0: ' | xxd -r -p | openssl enc -d -aes-128-ecb -nopad -nosalt -K 00000000000000000000000000000000

Le résultat affiché sera votre clé, que vous pouvez utiliser dans le plugin Xiaomi de Jeedom

A noter l’existence d’un outils python permettant un contrôle plus fin de votre xiaomi

https://github.com/rytilahti/python-miio

Retour d’expériences sur Jeedom et liens vers tutos

Bascule domoticz vers Jeedom

J’ai (lâchement) profité d’un plantage de la carte SD de mon Raspberry Pi pour tester l’application Jeedom et comparer avec mon installation Domoticz.

Ma modeste installation domotique est constitué des matériels suivants

Xiaomi / Yeelight

  • 1 Gateway V2
  • 2 capteur Température + Hydrométrie
  • 1 capteur Température + Hydro + Pression
  • 6 capteurs d’ouvertures
  • 1 capteur de présence
  • 1 bouton 4 fonctions (click, double click, click long pressed, click long released)
  • 1 robot aspirateur de première génération
  • 1 Yeelight

Philips Hue

  • 2 ampoules Hue
  • 2 ampoules Ikea compatibles Hue

Heatzy

  • 1 unique module Heatzy branché sur un radiateur du salon

Withings / Nokia

  • 1 balance withings

Mes scénarios existants sont assez « simplistes »

1 ampoule Hue commandable avec le bouton Xiaomi. On peut allumer/éteindre l’ampoule (simple clic), la mettre en luminosité faible (long click), ou baisser la luminosité par pallier de 10% (double clic)

1 ampoule Hue commandée avec le capteur de présence Xiaomi (sur présence, on allume, plus personne, on éteint après 10min).

Cet article n’a pas pour but de faire une comparaison exhaustive des différents protocoles présents dans les deux systèmes, mais de faire profiter d’un petit retour d’expérience.

Comparaison entre les deux systèmes

Les deux systèmes sont assez proches l’un de l’autre et possèdent tous les deux une communauté active.

Petite mise en garde préalable : bien que les deux systèmes peuvent s’installer sur une carte SD et RPI2/3, il est FORTEMENT conseillé d’utiliser une installation sur disque dur/clé USB. En effet, les systèmes domotiques stressent fortement les cartes SD et celles-ci peuvent vite se « briquer »….

Domoticz

Les plus

  • Totalement gratuit
  • Nécessite une machine peu puissante (RPI 1!)
  • Protocoles divers gérés par défaut
  • Interface de programmation « facilité »

Les moins

  • Les ressources sont essentiellement en anglais… et pas toujours à jour
  • Certains protocoles nécessitent des compétences avancées en informatiques
  • L’interface de programmation simplifiée contient des bugs. Certains de mes scénarios n’ont jamais réussi à fonctionner ou fonctionnaient uniquement dans certaines beta!
  • Pas de sauvegarde automatique intégrée

Jeedom

Les plus

  • Beaucoup de ressources en français – dont le forum et le site principal
  • Le market avec énormément de plugins divers
  • Installation facile sur RPI2 ou sur plateforme « vide » supporté
  • Support en ligne « pro »
  • Meilleur support pour les appareils Xiaomi (payant)
  • L’application mobile, vraiment bien faite (payante)
  • Meilleur niveau de WAF

Les moins

  • Plateforme nécessaire plus puissante
  • Beaucoup de plugin payants : pour avoir les mêmes fonctionnalités que j’utilisais sur domoticz, j’ai déboursé 18€ de logiciels. (Détails: Philips Hue – 2€, Xiaomi Home – 6€, App mobile – 4€, et Alarme – 6€).
  • Des plugins, oui, mais encore faut il qu’il y ait un suivi par des développeurs. Exemple, Wunderground ne fonctionne pas sur les dernières versions de Jeedom
  • Installation plus complexe sur serveur avec apache existant
  • L’aide en ligne parfois inexistante (par exemple, sur les fonctions)

Bref, c’est vraiment une question de goût entre les deux systèmes et de philosophie. Si le coût vous rebute, autant rester sur Domoticz ou autre.

Quelques points notables lors de l’installation de Jeedom

Je ne vais pas décrire la procédure d’installation. D’autres blogs font ça beaucoup mieux que moi. Par contre, j’ai quelques REX sur les erreurs qui me sont arrivées…

  • Si un délai de déclenchement est visible lors de l’exécution des scénarios Il s’agit peut être d’un souci de puissance machine. Bien que jeedom peut s’exécuter sur un RPI1, il faut (au minimum) un RPI3 pour bien fonctionner avec le plugin xiaomi. Via SSH, on peut regarder via la commande htop pour vérifier si le serveur n’est pas surchargé.
  • Si la crontab interne de jeedom ne fonctionne pas (menu paramètres, gestionnaire des tâches) ou que la fonction DANS des scénarios ne s’exécute pas….), ce n’est évidement pas normal. On peut également voir dans le syslog du serveur les messages suivants:
(*system*jeedom_watchdog) INSECURE MODE (group/other writable) (/etc/cron.d/jeedom_watchdog)
(*system*jeedom) INSECURE MODE (group/other writable) (/etc/cron.d/jeedom)

Les crontab sont créés dans le script install.sh, via les commande suivantes (compte root).

echo "* * * * * www-data /usr/bin/php ${WEBSERVER_HOME}/core/php/jeeCron.php >> /dev/null" > /etc/cron.d/jeedom
echo "* * * * * root /usr/bin/php ${WEBSERVER_HOME}/core/php/watchdog.php >> /dev/null" > /etc/cron.d/jeedom_watchdog

MAIS il faut corriger les droits des scripts via les commandes suivantes (ce n’est pas fait dans le script!)

chmod og-w /etc/cron.d/jeedom_watchdog
chmod og-w /etc/cron.d/jeedom

A noter également, de manière plus anecdotique, que l’intégration du robot Xiaomi Mi Robot dans le système a été assez compliqué (clé chiffré sous forme 96bits)

L’ajout dans Jeedom du Xiaomi MiRobot Vacum (v1 ou v2) nécessite en effet un token à récupérer dans l’application Mi Home.

Souci : les dernières versions de Mi Home sur Android ne stockent plus ce token. Les méthodes consistent donc à prendre une ancienne version de Mi Home ou à utiliser une sauvegarde d’un … iPhone.

Quelques tutoriaux utiles pour les débutants

http://sarakha63-domotique.fr/jeedom-installation-premiers-pas/

https://www.maison-et-domotique.com/72202-tuto-gerer-presence-domicile-grace-a-jeedom-wifi/

https://guillaumebraillon.fr/jeedom-scenario-bouton-switch-xiaomi/

https://guillaumebraillon.fr/jeedom-scenario-lumiere-sur-presence-corrige-optimise/

Quelques sites avec des exemples de scénario Jeedom, des ressources etc.

http://electrotoile.eu

https://jeedom-facile.fr

Dans l’avenir, je compte rajouter au blog quelques tutoriaux sur mes scénarios Jeedom.