Ajout des Tradfri Ikea sur Jeedom et Deconz

En théorie, ajouter les ampoules Ikea Tradfri dans Jeedom c’est simple. Mais il y a la théorie, et la pratique 😉 Et comme l’aide en ligne côté deconz ou jeedom n’est pas toujours très claire, j’ai préféré rédiger un petit tutoriel pour ajouter ces ampoules proprement à Jeedom.

  • Brancher physiquement votre ampoule Ikea, et la mettre en position allumer (c’est important!)
  • Dans Phoscon, cliquer sur le menu sandwich, puis Gateway, et rentrer dans le menu « Advanced » ; Je conseille de positionner l’option « Search for new lights duration » sur 3 min pour les Ikea.
  • Dans le menu, cliquer sur la partie « Device / Lights » puis lancer une recherche via « Add new lights »
  • Sur la lampe Ikea : faire six cycle extinction-allumage (voir la vidéo) et laisser allumer sur le 6e cycle. La lampe doit s’éteindre très brièvement puis se rallumer pour indiquer qu’elle lance la procédure d’association.
  • Dans Deconz, la lampe est ajoutée automatiquement : cliquer dessus, la renommer et l’ajouter à un groupe. L’ajout a un groupe est très important jeedom ne reconnait les lampes que si elles sont dans un groupe…
  • Dans Jeedom, se rendre dans la page du plugin Deconz, puis cliquer sur synchronisation. La nouvelle lampe est alors ajoutée et le menu de configuration s’ouvre automatiquement.
  • Il faut ensuite configurer l’affichage de la nouvelle lampe correctement :
  • Dans l’onglet commandes, je conseille pour plus de clarté de renommer les différentes commandes pour supprimer les « 01 » rajouter par jeedom. Par exemple, renommer « Etat 01 » en « Etat » et « Etat luminosité 01 » en « Etat luminosité », etc. Profitez en pour changer le type de l’état en « binaire », ça peut être utile si vous utilisez des widgets… Configurer l’état de la lampe en mode binaire. Vous pouvez décocher l’historisation si cela ne vous intéresse pas (c’est mon cas…) Puis cliquer sur sauvegarder.
  • Il faut encore configurer l’affichage du widget de jeedom correctement car par défaut … la lampe est vue comme une prise (!)

  • Cliquer sur la roue crantée de la commande Etat, puis changer la configuration du type générique de « prise état » en « lumière état ». Enregistrer.
  • Cliquer sur la roue crantée de la commande « On » associée à l’état, puis changer la configuration du type générique de « Prise bouton on » en « Lumière bouton on »;
  • Attention, il faut également vérifier le widget dans la partie affichage qui doit être de type « light (core) » et non « prise (core) ». Sauvegarder. Faire de même sur le bouton off.

Admirer le résultat 😉

Vous pouvez désormais « jouer » avec votre ampoule dans les scénarios.

Un dernier petit mot, une fois votre (vos) ampoules correctement ajoutée(s) dans jeedom je vous conseille de faire une sauvegarde de votre configuration Deconz via la configuration du plugin depuis jeedom, partie gateway, action « Télécharger le backup », ou via la web app Deconz, menu gateway, bouton « Backup options ».

Allez je retourne jouer avec mes ampoules pour préparer un scénario pour Noël 🙂

Inspiration du week-end en domotique épisode 10

Cela faisait assez longtemps que je n’avais pas posté quelques liens d’idées de modifications domotiques … Et oui, la construction de notre nouvelle maison nous prend beaucoup de temps, et comme en plus je prépare la partie domotique par moi même …

Rendre plus « beau » notre installation de jeedom

Bon, évidemment, dans quelques mois, avec Jeedom v4, ces tutoriaux ne seront peut être plus à jour. Mais en attendant, la V3 est toujours vivante 🙂

https://www.domo-blog.fr/jeedom-beau-conviviale-widgets-custom-design

Quelques tutoriaux de Sarakha63, assez bien fichu

Attention, avec le passage en jeedom V4, les widgets deviendront incompatibles (argh…) Et à l’heure actuelle, il n’existe pas d’équivalent à la base de partage de widgets de la V3. Bref, le seul endroit « central » pour l’instant semble être la nouvelle page de community. https://community.jeedom.com/c/utilisation-du-core-de-jeedom/widgets

Bon week-end à tous.

Gérer le protocole io-homecontrol dans jeedom

Ah, la domotique par les pros… ou pourquoi faire simple quand on peut faire complexe, chiant, fermé et cher.

Vous n’avez jamais entendu parler d’io-homecontrol ? Et bien … Pour ceux qui ne connaissent pas ce protocole, allez voir ce joli site le présentant.

Alors sur le papier d’internet, ça claque, on vend du rêve. Dans la réalité…

Détails du protocole

Il s’agit d’un protocole fermé, propriétaire, sans fil, basé sur les fréquences radio 868Mhz, utilisé par certaines grandes marques. Typiquement les volets roulants Somfy, les portails électriques, les radiateurs électriques compatibles « Cozytouch » de chez atlantic, sauter…

Les points positifs du protocoles :

  • gestion du retour d’état (pratique pour indiquer le pourcentage d’ouverture de volet …)
  • une sécurité renforcé, idéal pour les alarmes
  • la facilité de mise en oeuvre, et la présence de beaucoup de matériels « pro » pour les artisans.

Les points négatifs du protocole :

  • Il est verrouillé de partout. Pas d’API ouverte. Passez votre chemin, gens de l’open source…
  • Il nécessite un serveur central, unique. Pas de maillage intelligent.
  • Il est sur une fréquence qui peut être perturbé / brouillés facilement.

Chaque appareil possède une clé (unique) de sécurité ET un identifiant de son type de matériel. Sauf que … et bien, pour contrôler l’appareil, il faut passer par un nœud central (serveur / matériel) qui doit « reconnaître » le type du matériel. C’est à dire que pour chaque type d’appareil, il faut que ça soit codé en dur dans le serveur. A priori il n’existe pas de type « chauffage électrique » unifié, de type « volets roulants à pourcentage ». Chaque serveur central doit avoir une liste d’appareils connus ET contrôlable par lui.

Par exemple : les « box » cozytouch peuvent contrôler les radiateurs, mais pas les volets roulants. Et les box tahoma peuvent contrôler certains radiateurs cozytouch, mais pas tous… Et la freebox delta ne sait pas contrôler les radiateurs. 3 box différentes, 3 fois le même protocole, 3 compatibilités différentes. On a vu plus simple …

Utilisation en domotique

Forcément, avec toutes ces qualités, les logiciels open-source n’ont pas de protocole IO. … et ne l’auront surement jamais. Open-hab a un topic sur le sujet de hacking du protocole. Mais ça n’avance pas … le protocole est bien sécurisé.

Si le protocole n’est pas craqué, il existe d’autres méthodes de contrôle :

IO or not IO ?

Est ce qu’à l’heure actuelle on a besoin de s’embêter avec IO ? Et bien, ça dépend… de vos besoins. Mais sachez qu’il existe des équivalents à presque tous les produits IO-homecontrol dans d’autre protocoles. Et souvent moins cher, car les puces Zigbee, Z-wave ou Wi-Fi sont produites en grand nombre.

  • les radiateurs connectés commencent à avoir des puces wifi et des logiciels de contrôle à distance (type « heatzy »).
  • Des moteurs de volets roulants compatibles Zigbee (profalux…), Z-wave sont déjà disponibles.
  • Les prises électriques type TP-link (wi-fi) ou ikea Tradfri (zigbee) coutent bien moins cher que leurs équivalents IO-homecontrol
  • Les caméra, ethernet, wi-fi…
  • Les éclairages : Signify « Philips » Hue (Zigbee), Yeelight (Wi-Fi) …
  • Les carillons connectés (Doorbird, Arlo, netatmo…)

Seule catégorie qui résiste encore et toujours à l’envahisseur au Z, les moteurs de portails électriques et de garage. Et encore, avec un peu de bricolage, on peut les rendre Z-Wave contrôlable… Et cet avantage n’aura qu’un temps…

Zorglub, vrai inventeur du Z-wave ?

Sachant que le protocole n’apporte rien de plus par rapport à d’autres protocoles qui sont supportés par plus d’acteurs … voir les mêmes : Somfy, Atlantic, Velux, font partie des supporters de io-hometouch ET de la Zigbee Alliance, je ne donne pas un grand avenir à l’IO-homecontrol pour la domotique « personnelle » type jeedom.

Pour le grand public, la question peut encore se poser. Mais pour combien de temps….