Un lecteur blu-ray Ultra-HD c’est pratique quand ça marche

Pour la fête des pères, j’ai reçu un cadeau « sympa » : un lecteur blu-ray ultra-hd USB pour brancher sur le pc de salon et donc lire des films 4K sur notre vidéoprojecteur « home-cinema ».

Le lecteur est basé sur un lecteur HG-LG BD-RE BU40N, réputé fonctionnant sans souci pour la lecture des CD / DVD / BR / BR-UHD.

Oui comme ça c’est pas très sexy…

Sauf qu’autant les formats CD/ DVD / blu-ray n’ont pas posé aucun soucis, mais le ultra-hd … rien à faire. Le disque n’était même pas chargé et faisait un bruit laissant penser à un arrêt moteur. Aucun disque visible dans Windows 10, test effectué sur 3 PC différents, via plusieurs port USB 2/3… même en rebootant la machine, à partir d’un arrêt « propre » le lecteur « plantait » le boot du BIOS de la machine.

J’ai testé plusieurs BR-4K (men in black 1, 2 et 3… tout neuf). Rien à faire.

Vu que les disques n’avaient jamais été testés : on les a testés dans un autre lecteur br-4k pour l’occasion : une xbox series X. Et là … aucun problème 🙁

Comme on dit, y’a comme un souci entre le disque et pc 😉

Premier indice fourni par le forum makemkv : un lecteur BR-4K nécessite un ampérage > 900mA pour pouvoir lire les couches multiples du BR-UHD. Sauf que le câble fourni était mono port USB3…. Théoriquement suffisant, mais parfois dans ce format là, impossible d’envoyer plus de 900mA et le lecteur « reset » et n’affiche rien.

Donc, commande d’un câble Y USB3 sur le vendeur favori. …

Evidemment, ce n’était pas suffisant

Autre piste : certains périphériques USB de conversion Slimsata => USB3 ne permettent pas de décoder l’Ultra HD. Raté là aussi, c’est bien le cas.

Troisième test recommandé par le fabricant du boitier USB3 : un défaut de connexion entre le lecteur et le boitier. J’ai donc passé une petite demi-heure à démonter « proprement » le lecteur du boitier… et à le remonter. Et ben non … c’était pas ça 🙂 Mais j’ai pu vérifier que le lecteur était bien celui indiqué 😉 Et que le lecteur indique une belle étiquette : 1,5 Ampère pour l’alimentation. Bien loin donc du 900 mA d’un seul port USB3 (en mode data).

Quatrième indice : le firmware du lecteur n’est pas à jour pour la lecture du BR-4K. J’ai donc utilisé le logiciel « officiel » de hitachi/lg pour vérifier le firmware… et ben non, encore raté, il était à jour.

Dernière possibilité : installer un firmware alternatif utilisé « théoriquement » pour activer le mode libredrive et pouvoir ripper les blu-ray 4K.

Et bien … ça fonctionne. Windows monte le film BR-4K. Le lecteur ne plante plus. Le lecteur PowerDVD me lit bien les UHD. Ah par contre, le câble USB-Y reste obligatoire dans ce cas.

Donc en résumé : le lecteur LG, vendu par LG pour lire les BR-4K ne permet de les lire qu’avec un firmware pirate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.