Le blog est de retour

Et oui, après presque un mois d’arrêt, le blog est enfin de retour! L’interruption de service a été un peu longue, je m’en excuse. Mais bon, c’est pas comme si il y avait des milliers de visiteurs sur ce site …Ah, en fait, d’après les stats du site que c’est laaaaargement le cas!!!!

A l’origine ce blog n’avait pas vocation à être « pérenne » mais servait à consigner quelques tutoriaux, quelques idées glanées par ici ou par là. Finalement, vu l’augmentation régulière des visiteurs, il va falloir professionaliser tout cela. Mais je n’ajouterai pas de publicité pour autant.

Merci de m’indiquer dans les commentaires si certaines parties ne sont pas fonctionnelles.

Allez pour fêter le retour, je vais publier quelques articles dans les semaines qui arrivent 🙂

Et bonne année 2020 à tous !

Organisation des services web sur une page unique

Si vous avez plusieurs services web d’installer sur votre / vos serveurs tel que sabnzbd, sickbeard, transmission, jeedom, webmin, ce n’est pas toujours évident de se repérer dans toutes les adresses numéro de ports etc.

Heureusement, il existe plusieurs projets open source pour vous permettre d’organiser tout cela ! Il en existe surement d’autres que ces deux projets mais ce sont les deux que j’ai personnellement testé.

organizr

Site : https://organizr.app/

Les points intéressants d’organizr selon moi (en V2) sont la grande intégration des services web au sein d’une page unifiée. Plus besoin d’ouvrir les autres services webs, tout se gère au maximum via cette page. Par contre, cela se fait au détriment de la simplicité de configuration (forcément).

Capture d’écran d’organizr

Heimdall

Site: https://heimdall.site

On m’appelle?

Alors histoire de défoncer les portes ouvertes, non Heimdall, ce n’est pas le légendaire ouvreur de porte 😉

Heimdall, c’est quasi l’inverse d’organizr. La configuration est simplifiée au maximum et se fait par un mécanisme « d’apps ». Il existe trois niveaux d’applications selon son intégration à heimdall : generic (icône +lien à définir soi même), les foundations (des apps toutes prêtes) et enhanced, qui sont le truc le plus intéressant car intégrent directement des fonctionnalités au site web.

Les principals reproches pour heimdall, c’est justement son manque de configuration. Si le format des liens ne vous plait pas, et bien passez votre chemin.

Vidéo de Heimdall

Autres possibilités

Un petit mot pour vous parler de Muximux (site: https://github.com/mescon/Muximux ) qui consiste en l’ajout d’un menu en haut des différents services webs. A l’heure actuelle le développement semble stoppé / abandonné, donc bien que complétement fonctionnel, je ne peux vous le conseiller.

Enfin, il reste toujours possible d’utiliser un CMS pour se créer son propre site web.

Ajout des Tradfri Ikea sur Jeedom et Deconz

En théorie, ajouter les ampoules Ikea Tradfri dans Jeedom c’est simple. Mais il y a la théorie, et la pratique 😉 Et comme l’aide en ligne côté deconz ou jeedom n’est pas toujours très claire, j’ai préféré rédiger un petit tutoriel pour ajouter ces ampoules proprement à Jeedom.

  • Brancher physiquement votre ampoule Ikea, et la mettre en position allumer (c’est important!)
  • Dans Phoscon, cliquer sur le menu sandwich, puis Gateway, et rentrer dans le menu « Advanced » ; Je conseille de positionner l’option « Search for new lights duration » sur 3 min pour les Ikea.
  • Dans le menu, cliquer sur la partie « Device / Lights » puis lancer une recherche via « Add new lights »
  • Sur la lampe Ikea : faire six cycle extinction-allumage (voir la vidéo) et laisser allumer sur le 6e cycle. La lampe doit s’éteindre très brièvement puis se rallumer pour indiquer qu’elle lance la procédure d’association.
  • Dans Deconz, la lampe est ajoutée automatiquement : cliquer dessus, la renommer et l’ajouter à un groupe. L’ajout a un groupe est très important jeedom ne reconnait les lampes que si elles sont dans un groupe…
  • Dans Jeedom, se rendre dans la page du plugin Deconz, puis cliquer sur synchronisation. La nouvelle lampe est alors ajoutée et le menu de configuration s’ouvre automatiquement.
  • Il faut ensuite configurer l’affichage de la nouvelle lampe correctement :
  • Dans l’onglet commandes, je conseille pour plus de clarté de renommer les différentes commandes pour supprimer les « 01 » rajouter par jeedom. Par exemple, renommer « Etat 01 » en « Etat » et « Etat luminosité 01 » en « Etat luminosité », etc. Profitez en pour changer le type de l’état en « binaire », ça peut être utile si vous utilisez des widgets… Configurer l’état de la lampe en mode binaire. Vous pouvez décocher l’historisation si cela ne vous intéresse pas (c’est mon cas…) Puis cliquer sur sauvegarder.
  • Il faut encore configurer l’affichage du widget de jeedom correctement car par défaut … la lampe est vue comme une prise (!)

  • Cliquer sur la roue crantée de la commande Etat, puis changer la configuration du type générique de « prise état » en « lumière état ». Enregistrer.
  • Cliquer sur la roue crantée de la commande « On » associée à l’état, puis changer la configuration du type générique de « Prise bouton on » en « Lumière bouton on »;
  • Attention, il faut également vérifier le widget dans la partie affichage qui doit être de type « light (core) » et non « prise (core) ». Sauvegarder. Faire de même sur le bouton off.

Admirer le résultat 😉

Vous pouvez désormais « jouer » avec votre ampoule dans les scénarios.

Un dernier petit mot, une fois votre (vos) ampoules correctement ajoutée(s) dans jeedom je vous conseille de faire une sauvegarde de votre configuration Deconz via la configuration du plugin depuis jeedom, partie gateway, action « Télécharger le backup », ou via la web app Deconz, menu gateway, bouton « Backup options ».

Allez je retourne jouer avec mes ampoules pour préparer un scénario pour Noël 🙂